Banque d'articles

Résultats de la recherche : 25 article(s) retrouvé(s) au sein du thème : Vente immobilière - mot-clé : Garantie des vices cachés

Trier les résultats par checked ordre d'importancedate de publication

VENTE IMMOBILIÈRE - DIVERS

Une clause exonératoire possible... pour une garantie légale ?

La Cour de cassation s’est récemment prononcée sur la licéité et l’opposabilité d’une clause exonératoire de garantie, qui avait été prévue dans un acte de vente. Que dit cette décision ? Quelle en est la portée pratique ? Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE - GARANTIE DES VICES CACHÉS

Congé pour vendre : gare au formalisme à respecter !

La loi du 06.07.1989 permet à un bailleur de mettre un terme à la location d’un logement, loué nu à titre de résidence principale, afin de pouvoir le vendre libre de tout occupant, sous conditions. Des éléments récents sont à prendre en compte, à ce sujet... Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE

Garantie des vices cachés et indemnisation de l’acquéreur

La Cour de cassation vient de rendre un important arrêt sur les recours dont dispose l’acquéreur d’un bien dans l’ancien, au titre de la garantie des vices cachés, notamment à l’égard des agents immobiliers et notaires. Quels enseignements tirer de cette décision ? Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE - GARANTIE DES VICES CACHÉS

Quand un bien vendu comporte aussi un étang privé...

Dans une affaire, l’acquéreur d’une propriété comprenant un étang privé a tenté de remettre en cause la vente, sur le fondement de la garantie des vices cachés, en raison de problèmes liés à l’étang. La décision rendue par la Cour de cassation mérite l’attention... Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE

Rentabilité locative et responsabilité du vendeur

Dans une affaire, l’acquéreur d’un bien locatif n’a pas hésité à rechercher la responsabilité d’un vendeur, notamment sur le fondement de la garantie des vices cachés, en raison d’un manque de rentabilité locative ! L’arrêt rendu par la Cour de cassation mérite l’attention... Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE - GARANTIE DES VICES CACHÉS

Un bien ancien à acquérir, cela se visite...

Dans une affaire, les acquéreurs de logements dans un immeuble ancien ont recherché la responsabilité du vendeur (non professionnel), mais aussi de son agent immobilier, pour des problèmes en toiture... visibles des combles. L’arrêt rendu mérite grande attention... Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE - TRAVAUX

Quand des travaux du vendeur posent problème...

Lorsque l’acquéreur d’un bien immobilier se plaint légitimement de graves désordres ou vices cachés, il peut être amené à reprocher à son vendeur les travaux qu’il a pu lui-même (faire) réaliser pour le bien. Des arrêts récents méritent, à cet égard, l’attention... Plus...

VENTE - GARANTIE DES VICES CACHÉS

« C’est la faute de l’acquéreur, de l’agence et/ou du notaire ! » 

Lorsqu’un vendeur est sur le point d’être condamné en garantie des vices cachés, il peut être tenté de reprocher un défaut de vérifications à un acquéreur profane, ou de se retourner contre l’agent immobilier et/ou le notaire. Mais il y a des limites, à ce sujet ! Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE - ÉQUIPEMENTS

Vente de « maison d’habitation » : gare au chauffage !

L’acquéreur d’une maison d’habitation, après son entrée dans les lieux, découvre que l’installation de chauffage est « hors service ». Le vendeur, qui est un particulier, peut-il être condamné à indemniser l’acquéreur ? La Cour de cassation vient de se prononcer... Plus...

VENTE IMMOBILIÈRE

Un vice vraiment « caché » ou bien « apparent » ?

Dans le cadre de la vente d’un bien dans l’ancien, un vendeur tenu à la garantie des vices cachés (GVC) peut échapper à toute condamnation s’il démontre qu’un vice (avéré) était « apparent » pour l’acquéreur. Le point à ce sujet, au vu de la jurisprudence récente... Plus...
Mis à jour le : 10.07.2020

Plus d'informations